Mode d'emploi 2017


Quand le jeune sort de l’école, il est souvent désorienté : il ignore les démarches à entreprendre pour entrer dans la vie active… Les Jeunes CSC Liège Huy Waremme, SOS Dépannage et  Jeunesse et Santé se proposent de lui donner le « Mode d’emploi ».  
«En une journée, nous offrons aux jeunes des classes terminales des écoles secondaires de la province de Liège de répondre aux questions qu’ils se posent sur la sécurité sociale, les mutualités, le Forem, l’Onem, les démarches à effectuer en fin de scolarité, la recherche d’un emploi, l’entretien d’embauche ou encore le stage d’insertion. Le tout est proposé sous forme de modules interactifs », explique Nancy Reuchert, permanente Jeunes CSC à Liège.
 
La formule n’en est pas à sa première édition… « mais elle a évolué au fil du temps car les attentes des jeunes ont changé, confie Nancy Reuchert. Initialement, le job étudiant occupait une place centrale dans le module. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas parce que les jeunes sont déjà informés sur le sujet, ils connaissent bien la réglementation. Par contre, tout ce qui concerne l’entrée dans le monde du travail les intéresse. C’ est pourquoi nous nous sommes adaptés et nous leur proposons, entre autres, une simulation d’entretien d’embauche ou encore la rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation, des exercices qui se révèlent aussi intéressants pour la recherche d’un lieu de stage.»


Les animations, dispensées par des formateurs compétents et dynamiques, sont entièrement gratuites. Et disons-le, à chaque édition, elles remportent tous les suffrages. «Les échos sont, en effet, très positifs. Ce que les jeunes apprécient particulièrement, c’est qu’ils se sentent mieux armés à l’issue de la formation, ils repartent avec des outils concrets directement utilisables». 


L’édition 2017 se déroulera, à la CSC de Liège, du 24 au 28 avril ainsi que les 8, 9 et 11 mai.  Plus de 600 jeunes sont déjà inscrits, des élèves des classes terminales de l’enseignement technique et professionnel essentiellement car, pour eux, l’information proposée est mobilisable immédiatement. En outre, une journée est réservée pour l’enseignement spécialisé.