Publinet

L’affaire Nethys/Publifin n’a certainement pas grandi le mode de gestion publique qui doit normalement rendre service à toutes les collectivités locales et offrir aux citoyens des services de qualité à des prix justes et raisonnables et permettre aux plus démunis d’accéder aux nouvelles technologies, à l’eau et l’électricité.
Aujourd’hui,  nous avons l’immense espoir de tourner cette page lamentable de notre histoire politique et surtout de rendre aux pouvoirs publics leurs titres de noblesse.   

Dans cette optique, la CSC Services Publics souhaite, dès maintenant, que l’Intercommunale Publifin et la SA Nethys soient rebaptisées « PUBLINET » : UNE INTERCOMMUNALE PUBLIQUE FORTE, INNOVANTE,  TRANSPARENTE ET AU SERVICE DE LA COLLECTIVITE !
Pour nous, PUBLINET, c’est :
  • Une gouvernance transparente avec un contrôle externe indépendant du monde politique
  • Une Intercommunale 100% publique 
  • Un gestionnaire du réseau de gaz, d’électricité et de l’eau
  • Un gestionnaire de l’éolien
  • Un gestionnaire du recyclage
  • Un gestionnaire du câble et des nouvelles technologies 
Faisons un vœu : celui de forcer l’avenir d’une intercommunale publique au service des citoyens de la Province de Liège en lui donnant toutes les garanties d’une gestion publique sans faille !   

Afin de donner un signal fort au monde politique, un préavis de grève a été déposé pour le 9 mars : les travailleurs se rendront à Namur,  jour où le commission d'enquête du Parlement wallon devrait entendre notamment André Gilles, le président de Publifin et de Nethys.