c'est le blocage au CHC Saint Joseph

CHC
Le personnel du service 2b du CHC Saint-Joseph suspend son action de grève.  Le 11 mars, il a rencontré la direction.  
Les gestionnaires du centre hospitalier sont restés sur leurs positions en ce qui concerne les effectifs affectés au service 2b mais le nombre de lits sera revu à la baisse : de 41, on passera à 38, et ce pendant une période de 6 mois. Un groupe de travail réunissant des membres du service va être créé pour analyser la situation et, au bout de six mois de fonctionnement, une évaluation sera rendue. En outre, du matériel spécifique sera être installé dans l’unité :  palan, fauteuils adaptés… 
 A l’issue de la rencontre,  le personnel s’est réuni en assemblée afin de prendre attitude. Il a décidé de suspendre son action de grève et de reprendre le travail jeudi matin.

7-5-3 : qualité des soins !


"7-5-3: qualité des soins !" a scandé le personnel du service 2b de St-Joseph lors d'une marche, ce 9 mars, dans le quartier du CHC à Liège. Les infirmières, qui en sont ce mardi 10 mars à leur 7e jour de grève, demandent du personnel en suffisance pour traiter dignement les patients.  C’est parce qu’elles aiment leur métier, leurs patients, leur hôpital que ces infirmières réclament des moyens humains en suffisance.  

Une pétition a été lancée

«Pour un service de 41 lits gériatriques, 7 personnes le matin, 5 l’après-midi et 3 la nuit constituent une revendication réfléchie et mesurée», insiste Rosa Navarro,  déléguée CNE. 
Les personnes accueillies en gériatrie ont 75 ans et plus, elles ont un rythme plus lent qu’il convient de respecter et demandent une attention plus grande parce qu’elles sont souvent confuses, séniles…  Et, en plus, les chambres du service 2b ne sont pas adaptées aux spécificités des patients âgés, ce qui n’aide pas l’infirmière  dans la prise en charge du patient.
Afin de sensibiliser les familles et les visiteurs à son action, l’équipe du 2B a lancé une pétition de soutien qui circule depuis ce lundi 9 mars.  

Action «gant de toilette »

Depuis tôt ce matin, le service 2b (gériatrie-chirurgie) du CHC Saint-Joseph, en grève, distribue aux visiteurs des kits «toilette patient »  constitués de gants en latex et de gants de toilette.  «Nous expliquons aux visiteurs que malheureusement nous ne sommes pas assez nombreux pour donner les soins que les patients sont en droit d’attendre », explique Rosa Navarro,  déléguée CNE.  « Et  symboliquement, nous leur distribuons le nécessaire pour faire la toilette de leurs proches... »  Une action bien perçue par les visiteurs : « ils soutiennent le service 2b, comme l’ensemble du personnel du centre hospitalier », constate Rosa Navarro. 
 
Pour  attirer encore davantage l’attention sur le manque de moyens humains,  des « pieuvres » illustrant la nécessité de bras supplémentaires, accueillent aussi les visiteurs en rappelant les revendications du 2b. Pour assurer un service digne de ce nom aux patients et des conditions de travail supportable pour les travailleurs, il faudrait 7 personnes le matin, 5 l’après-midi et 3 la nuit.

C’est le blocage au CHC Saint-Joseph !

Entamée le 26 février et relancée le 2 mars, l’action de grève du service 2b, gériatrie et chirurgie, se poursuit au CHC St-Joseph, faute d’accord. 
Une rencontre entre les organisations syndicales et la direction a bien eu lieu le 2 mars, mais elle n’a pas permis de dégager  une solution acceptable.  Résultat : le personnel  a voté à l’unanimité la poursuite de la grève. « Une des pistes envisagées par la direction est de faire appel à du personnel d’autres services : remplir un trou en en creusant d’autres est inacceptable », explique Nicolas Cahay, permanent CNE. 
 
Le conflit est né de la volonté de la direction d’augmenter de 25 unités le nombre de lits gériatriques pour arriver à un total de 41 lits, et ce, sans renforcer adéquatement l’équipe du service, ni tenir compte de l’infrastructure inadaptée. 

Pour un service de qualité

«Nous réclamons d’urgence davantage de personnel, c’est indispensable pour traiter dignement les patients, » insiste Nicolas Cahay. Et de citer, entre autres,  l’exemple de la nuit : «Deux infirmières seules, la nuit, en gériatrie pour 41 patients, des patients qui demandent une attention particulièrement grande parce qu’ils sont souvent confus, séniles ou souffrent d’Alzheimer… est insuffisant !» 
Ce que demande le personnel du 2B, c’est de pouvoir offrir un service de qualité et une sécurité optimale aux patients !  
«La direction  propose 6 membres du personnel le matin, 5 l’après-midi et 2 la nuit, là où il en faudrait, pour assurer un service digne de ce nom aux patients et des conditions de travail supportables pour les travailleurs, 7 le matin, 5 l’après-midi et 3 la nuit, sans compter la présence indispensable des logopèdes et kinés », explique le permanent CNE.

CHC St Joseph : le service 2B (gériatrie et chirurgie) en grève le 26 février

Jeudi 26 février, le service 2B (gériatrie et chirurgie)  du CHC St-Joseph Liège sera en grève: le personnel réclame les moyens nécessaires au maintien d’un service aux patients de qualité.  Il souhaite un renforcement de l’équipe selon les pauses et la réception d’un matériel adéquat. Mais la direction reste sourde à ces demandes.
Le conflit est né de la volonté de la direction d’augmenter de 25 unités le nombre de lits gériatriques pour arriver à un total de 41 lits, et ce, sans renforcer adéquatement l’équipe du service, ni tenir compte de l’infrastructure inadaptée. Cela ne peut avoir qu’une seule conséquence directe : une baisse de la qualité des soins administrés aux patients.
Il faut savoir qu’initialement, ce service comprenait trois spécialités différentes : chirurgie vasculaire, abdominale et gastroentérologie. Il y a environ 5 mois, nous apprenons l'ouverture de 16 lits  gériatriques. Tout s'organise alors très vite : 4 infirmières suivent la formation provisoire et accélérée pour obtenir le titre et les patients peuvent arriver. 
Ce que demande le personnel, c’est un renforcement de l’équipe selon les pauses et la réception d’un matériel adéquat. Ces revendications ont été notifiées à de nombreuses reprises à une direction qui est restée sourde aux demandes, y compris lors des réunions de conciliation qui se sont tenues après la notification du dépôt d’un préavis de grève. 
Les travailleurs du service 2B du site de Saint-Joseph du CHC ont pour principale préoccupation, contrairement à la direction visiblement, le confort des patients et la qualité des soins prodigués. Ils se refusent à travailler dans un service de gériatrie au format inadéquat pour traiter dignement les malades qui y seraient admis. 
Toutes les tentatives de conciliation ayant échoué, c’est à contrecœur mais très déterminés que les travailleurs du service 2B de Saint-Joseph seront  en grève ce jeudi.