Action de sensibilisation le 8 juin aux Guillemins

Ne laissez pas échapper les grosses fortunes ! Ils profitent, vous payez, ça ne va pas ! A l’occasion du Tax Justice Day 2017, le Réseau pour la Justice fiscale dont la CSC est l’un des partenaires, l’a rappelé aux Liégeois en distribuant des dépliants explicatifs devant les Guillemins. Une action similaire a été menée dans d’autres gares du pays.  Le but : informer, susciter les réactions : les choses doivent changer. Le gouvernement doit cesser les cadeaux fiscaux et mener une réelle chasse aux fraudeurs ! 




« Grâce à des montages financiers opaques et des sociétés-écrans, les multinationales parviennent à dissimuler leurs bénéfices et leurs revenus, au point que certaines d’entre elles ne paient que 0,01% d’impôt, alors que le taux officiel est de 33,99% en Belgique ! Les Etats, qui auraient pourtant tout intérêt à taxer davantage les grandes entreprises, préfèrent leur faire des cadeaux fiscaux et baisser leur taux d’imposition pour attirer les investisseurs, bien souvent sans aucune exigence en termes de création d’emplois », précise le Réseau pour la Justice Fiscale.
L’argent qui ne rentre pas dans les caisses de l’Etat ne peut pas être utilisé pour financer les services à la population, la sécurité sociale, la création d’emplois…  Résultat : on nous impose l’austérité !

Une question de choix

Le message de la CSC et de l’ensemble du RJF est très clair: l’Etat doit arrêter de faire des économies sur le dos de la population. La lutte contre la fraude fiscale est la seule solution pour combler le déficit budgétaire.  Elle pourrait rapporter 20 milliards d’euros à la Belgique ! 
C’est une question de choix : il suffirait que le gouvernement veuille accorder les moyens nécessaires à la lutte contre la fraude fiscale et qu’il soit aussi vigilant avec les multinationales qu’il l’est avec les travailleurs et les allocataires sociaux. Ceux-ci doivent payer leurs contributions et sont sanctionnés s’ils ne le font pas. C’est normal. Ce qui ne l’est pas, c’est que le gouvernement se montre beaucoup plus coulant vis-à-vis des multinationales.
Les Liégeois se sont montrés réceptifs au message : «vous avez raison, nous devons exiger que les multinationales contribuent réellement ! » 

Action de sensibilisation le 8 juin aux Guillemins

Ils profitent, vous payez… En effet, alors que le gouvernement offre des cadeaux fiscaux aux multinationales, il ne cesse d’appauvrir nos services publics et notre sécurité sociale. Stop ! Une autre fiscalité est possible, une fiscalité juste, et une lutte efficace contre la fraude fiscale l’est aussi, c’est le message que la CSC Liège Huy Waremme, avec le Réseau pour la Justice Fiscale, fera passer aux Liégeois, le jeudi 8 juin à l’occasion du 7e Tax Justice Day.
Cette action de sensibilisation à la nécessite de mettre en place une justice fiscale sera menée, entre 7 et 9h, devant la gare des Guillemins. Des opérations similaires seront organisées dans plusieurs autres gares du pays.
Autant d’occasions de rappeler que, parallèlement aux cadeaux fiscaux, le gouvernement continue à laisser fuir les capitaux vers les paradis fiscaux et ne se donne pas les moyens de lutter efficacement contre la fraude. Il préfère aller puiser dans la poche des travailleurs et
mettre en place une série de mesures d’austérité. Résultat : on assiste à un démantèlement lent et progressif des services publics. Les soins de santé, les transports en commun, la justice, l’enseignement, la culture, le logement public, l’accueil de la petite enfance, les
maisons de repos : aucun secteur n’est épargné.