Tax justice day 2015


Une fiscalité juste et une lutte efficace contre la fraude fiscale, c’est le message que la CSC Liège Huy Waremme, avec le Réseau pour la Justice Fiscale, a fait passer ce jeudi 28 mai aux Liégeois, à l’occasion du 5e Tax Justice Day. 
A l’heure où le Tax Shift est au cœur de tous les débats,  la CSC est allée, dès le petit matin, à la rencontre des passants dans le quartier des Guillemins pour leur expliquer qu’un impôt plus juste passe par une taxation plus grande du capital.  La Belgique est dernière de la classe européenne pour taxer les plus-values et capitaux. Il est temps qu’elle change de cap et pratique enfin une fiscalité équitable : c’est impératif !
Cette action pour la justice fiscale a aussi été l’occasion d’insister sur la réelle nécessité de mener une lutte efficace contre la fraude fiscale : ce sont près de 20 milliards d’euros qui peuvent être récupérés ! Mais cette lutte implique un indispensable renforcement de l’administration fiscale en moyens humains. Sans contrôleurs, pas de contrôles…  Le tract du Réseau pour la Justice Fiscale résume cette nécessité sous forme d’un clin d’œil : il s’agit d’un appel virtuel à candidature pour le Service Public Fédéral « Justice Fiscale » en vue de lutter contre la fraude fiscale.  

Tax justice day - 28 mai 2015

Le Réseau pour la Justice Fiscale, auquel adhère la CSC,  organise son 5e  Tax Justice Day ce jeudi 28 mai dès 6h30 aux abords des Guillemins et des différentes gares du pays.  A l’heure où le Tax Shift est au cœur de tous les débats,  c’est l’occasion pour la CSC de rappeler qu’elle réclame une fiscalité juste. Un impôt plus juste passe par une taxation plus grande du capital. Les épaules les plus larges doivent supporter les charges les plus lourdes ! 
Ce Tax Justice Day est aussi l’occasion aussi d’insister sur la nécessité de mener une lutte efficace contre la fraude fiscale, lutte qui passe par un indispensable renforcement de l’administration fiscale en moyens humains. Offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks… autant de scandales récents qui  ont rappelé que des particuliers fortunés et des entreprises continuent de cacher leur argent grâce à des sociétés offshore et des comptes secrets dans des paradis fiscaux. Les pertes annuelles en recettes fiscales dues à la fraude en Belgique sont évaluées  à environ 20 milliards d’euros !
Concrètement, cette action de sensibilisation se déroule le 28 mai entre 6h30 à 8h30 devant la gare des Guillemins.  Elle se fera de façon symbolique via la distribution du tract du RJF qui se présente sous forme d’un clin d’œil : il s’agit d’un appel virtuel à candidature pour le Service Public Fédéral « Justice Fiscale » en vue de lutter contre la fraude fiscale. En fin de matinée,  à la Tour des Finances à Bruxelles, des « auditions » symboliques des candidats seront organisées devant une pyramide illustrant ce que le gouvernement économise sur le dos de 99% de la population.