Un salaire décent dans tous les fastfoods


Ce mercredi, fin de matinée, une délégation de la CSC Alimentation et Services de Liège Huy Waremme, en front commun avec la FGTB Horval, a mené, devant le Mc Donald’s et le Pizza Hut de la place de République française à Liège, une action symbolique de sensibilisation contre les emplois sous-payés des fastfoods. Il s’agissait, en effet, de dénoncer les conditions salariales pratiquées par les géants du secteur aux Etats-Unis où le personnel gagne un salaire horaire minimum  qui  ne lui permet pas de subvenir à ses  besoins de base (le tract en pièce jointe). Or, le secteur réalise des gains énormes et a donc  largement les moyens d’offrir un salaire décent à ses travailleurs ! Voilà pourquoi, nous réclamons un salaire horaire minimum de 15 dollars (11 euros). ‪

Campagne mondiale 

Cette action s’inscrit dans une campagne mondiale. Sous l’impulsion de l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation et de l’hôtellerie-restauration, elle était menée ce 15 avril simultanément dans de nombreux pays du monde. Et en Belgique, elle avait lieu à Liège et à Anvers. Notons que depuis le lancement de cette campagne, Mc Donald’s a revu légèrement à la hausse le salaire de base de 90.000 de ses collaborateurs aux USA. Mais on reste cependant bien au-dessous du minimum vital. 

Et en Belgique ?

« Si en Belgique, les conditions salariales sont conformes aux minima sectoriels,  les conditions de travail restent relativement difficiles (contrats précaires, hyper-flexibilité…)  et le dialogue social est complexe, précise Raymond Docquier, permanent CSC Alimentation et Services.  Les employeurs mettent tout en œuvre pour ne pas installer de concertation sociale sur les sites. Ils contournent la législation pour éviter tout contrôle syndical. Or, le contrôle syndical dans une entreprise est, et reste, la meilleure garantie d’une application correcte des conditions de travail et de salaire. Le salaire moyen en Belgique pour un travailleur de fastfood s’élève actuellement à 11,30 euros bruts de l’heure. »